Ne manquez pas de visiter la moisson d’or à Mu Cang Chai

 

Admirez la beauté des champs de riz en saison de riz mûr et le grandiose de la nature du Nord-Ouest !Mu Cang Chai est un district montagneux de la province de Yên Bai, situé au pied de la cordillère de Hoang Liên Son. Ce district est connu grâce à des rizières en gradins splendides et radieuses qui embrassent tous les versants de montagne. Mu Cang Chai figure donc inéluctablement dans la liste des sites pittoresques du Vietnam, comme Sapa et Hoang Su Phi. L’histoire des rizières en gradins commence par la migration et la culture traditionnelle des ethnies minoritaires qui ont peuplé le district.


En septembre, quand le firmament prend des teintes bleu clair, quand les nuages flottent doucement, quand le soleil ardent de l’été devient agréable et aimable, c’est le moment où le jaune des rizières en terrasses serpentueuses émerge peu à peu. Avec la vue d’en haut, on a l’impression que les Hmong construisent des échelles d’or, qui relient le pied de montagne à l’horizon.

Comment aller à Mu Cang Chai?

 

Vous pouvez suivre plusieurs trajets pour arriver à Mu Cang Chai. Le trajet qui est le plus préféré: La nationale 32 – Phu Tho – Le bourg de Nghia Lô (Van Chân, Yên Bai) – Le col de Khau Pha – Mu Cang Chai. Votre parcours prend environ sept ou huit heures.
En plus, vous pouvez choisir un autre chemin: Prenez la voie rapide de l’autoroute de Nôi Bai – Lao Cai, passez par Sapa, conquérez le col de Ô Quy Hô, traversez le district de Tân Uyên, de Than Uyên (Lai Châu) et arrivez à Mu Cang Chai.

Selon les expériences transmises par les touristes, c’est plus intéressant et plus mémorable si vous choisissez deux trajets différents quand vous partez et retournez.

 

Où loger à Mu Cang Chai?

 

Aujourd’hui, le tourisme de Mu Cang Chai se développe rapidement. On y voit des hôtels, des restaurants. Songez à résider au coeur de Mu Cang Chai, ou dans le bourg de Nghia Lô. Le prix de location se stabilise à un niveau raisonnable. Mais si vous désirez voyager en haute saison, il est conseillé de réserver une chambre à l’avance.

 

Admirer les rizières en gradins en saison de riz mûr à Tu Lê

 

En saison de riz mûr, à Mu Cang Chai, on aperçoit partout le jaune de riz, qui envahit les champs, les collines. La vallée de Tu Lê se trouve tout près du col de Khau Pha. La souplesse et la sinuosité constituent le charme de tous les versants de montagne. Tu Lê est un endroit représentatif des vallées montagneuses au Vietnam, et il est facilement identifié grâce à des rizières en terrasses, au jaune brillant du riz, à l’image des paysans qui courbent le dos en travaillant, à l’image des buffles qui aident leur maître à labourer un champ. Les mains de la nature ont créé une peinture parfaite !


La beauté de Mu Cang Chai est distinct et unique en son genre. Les touristes étrangers déjà arrivés à Mu Cang Chai affirment: “Ici on doit faire face à une séduction à la fois ardente et délicate, plus originale que n’importe quel lieu du monde.”

En outre, la nature a offert généreusement à Tu Lê une source thermale magnifique au centre de ce village.

Conquérir le col de Khau Pha

Le col de Khau Pha vu d’en haut

 

Khau Pha est un des cols les plus accidentés du Vietnam. Au départ de la ville de Yên Bai, vous suivez la nationale 32 en cinq heures. Khau Pha vous accueille dans l’ambiance impressionnante des arbres, des chaînes de montagnes qui se succèdent sans fin. Vous parcourez les chemins onduleux au sein des vieilles forêts sauvages et vierges, au bord des parcelles de riz des Hmong, des Thai.

La route en direction du col de Khau Pha

Les deux tiers du col de Khau Pha sont revêtus de pierres et de graviers, pleins des courbes dangeureuses, c’est pourquoi ce sentier est magnifique mais menaçant et mortel. Les roches en haut peuvent tomber sur vous n’importe quand. Les jours nuageux sont particulièrement défavorables pour les chauffeurs, tandis que Khau Pha ne dispose d’aucune barrière ou d’aucun panneau de signalisation.

Contemplez la chute d’eau de Phu Nu

La chute d’eau de Phu Nu est une destination préférée de ceux qui se passionnent pour le tourisme vert, pour la splendeur de la nature. Les jours où il fait beau, où il y a du soleil, avec la vue d’en bas, les mousses d’eau descendent du sommet et cela ressemble à un voile blanc en soie. Les plantes (les algues, les mousses,…) dévoilent la pureté complète de cette chute d’eau grandiose.

Savourez du porc noir grillé – une spécialité gastronomique de Mu Cang Chai

Le porc noir grillé est le premier plat que l’on doit citer quand on parle de la gastronomie de Mu Cang Chai. Les cochons sont élevés librement, donc leur viande est ferme. On saupoudre des morceaux de porc d’épices typiques des zones montagneuses, les emballe avec des feuilles de maranta, et commence à les griller sur le feu rouge de charbon.
Le cuisinier a besoin de retourner continûment ces morceaux, anfin qu’ils soient bien cuits à l’intérieur et qu’ils soient jaunes en apparence, tandis que les feuilles de maranta sont totalement brûlées. Le plat est servi chaud et tôt pour profiter de la saveur mélangée avec l’odeur de charbon, de feu. Il se mange avec des herbes odoriférantes et du riz.

 

Goûtez du riz gluant en granules aplatis de Tu Lê (le Côm de Tu Lê)

Hanoï est connu pour le Côm du village de Vong, et Mu Cang Chai est notoire pour le Côm de Tu Lê. Les granules de riz sont torréfiés, remués et agités dans une poêle en fonte. Puis, ils se refroidissent et ils sont aplatis dans un égrugeoir. Après 10 fois d’aplatissement, on élimine les écorces de ces granules à l’aide d’un crible.

L’élimination des écorces des granules de riz

 

Tout comme le Côm du village de Vong, vous pouvez manger directement ce plat parfumé, liant, doux et délicieux. Il est également utilisé pour faire une compote ou enrober des crevettes.

N’oubliez pas le Xôi aux cinq couleurs

Quand l’août frappe la porte de Mu Cang Chai, le riz gluant y devient mûr et jaune. Les grains de riz sont grands. Cette plante tropicale de Mu Cang Chai dispose d’une excellente réputation : elle est une des meilleures races rizières au Vietnam. On trempe ces grains dans l’eau et évince les parties immangeables, les mélange avec les feuilles de certains arbres, et on obtient le Xôi aux cinq couleurs grâce à la méthode de cuisine à la vapeur.


Selon les habitants, grâce au ruisseau au sommet de Khau Pha, le Xôi est plus solide et gras mais n’est pas dégoûtant.
Le Xôi aux cinq couleurs de Tu Lê est vendu dans les marchés locaux à Mu Cang Chai. Il se mange avec les sésames ou la chair de sanglier grillée.

Mangez les chrysalides d’abeille que l’on fait sauter avec le légume de menthe dans la poêle

D’avril à août, il s’agit de la période générative des abeilles. Les paysans cherchent les chrysalides des abeilles pour les cuire avec le légume de menthe en les faisant sauter dans une poêle. Un principe à faire attention : Lors de la cuisson, n’écrasez pas les chrysalides, faites-les sauter jusqu’à ce qu’on les trouvent jaunes, miroitantes, et ajoutez quelques feuilles de citron hachées.


Ces chrysalides sont bonnes à la santé, grasses, et odoriférantes. Elles se servent avec un verre de vin montagneux, ou avec du riz.
Nous avons quitté Mu Cang Chai en éprouvant la déception légère, tout en gardant beaucoup de souvenirs. En ce moment, le jaune de riz mûr, le vert des semis, le brun des champs déjà récoltés, et le refuge se combinent parfaitement dans une peinture naturelle qui attire des flots de touristes. De loin, on aperçoit un petit refuge pour surveiller les rizières… Pourquoi ne pensez-vous pas à un voyage à Mu Cang Chai afin de vous extasier devant la beauté de la nature du Nord-Ouest ?

Retournez à l’accueil:  https://coinfrancovietnamien.com/

Voyage à An Giang: Où allons-nous?

Activités festives du musée d’ethnologie

Moyens de transport à Hanoi – tout ce que vous devriez savoir

Laisser un commentaire