Faites un tour de Ta Van – découvrez toute la belle de Sapa

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa

Venant à Sapa pour la première fois, les visiteurs choisissent de visiter le village de Cat Cat, L’église de pierre, Thac Bac et légendaire sommet Fansipan.

Mais si vous gardez encore le pied à cet endroit, il est probable que seuls les simples villages rustiques portant l’identité culturelle audacieuse des personnes ethniques ici soient suffisamment attrayants. Et dans ces villages, il y a Ta Van – une région magnifique et paisible de la ville nuageuse de Sapa.

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa

C’est en empruntant la route Cau May et puis la route Muong Hoa que vous vous trouverez dans le village Ta Van, à 10km du bourg pour vivre un Sapa plus calme et authentique à la découverte de la vie des Giáy. Perché au pied des vallées et entourés de la chaine de montagnes grandioses Hoang Lien Son et du mont Ham Rong majestueux, le village Ta Van donne une vue impeccable sur les rizières en terrasses qui se déploient comme une superbe tapis ondulant. Comme des chefs d’œuvre naturels, s’étendent sur des centaines d’hectares les champs de riz, fruits des siècles des artisans paysans. Le paysage est plus spectaculaire aux mois de récolte, avril et septembre où les rizières dorées de Ta Van font le bonheur des villageois comme des visiteurs. Baladez-vous le long des sentiers du village pour respirer l’odeur de la nature qui fleure bon les champs florissants et vous immerger dans le chant des oiseaux et les murmures des ruisseaux.

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa
En suivant une piste de terre assez serrée, vous accédez au hameau Ta Van bordé par des champs de riz et de maïs verdoyants, avec la source limpide Muong Hoa en face. Ta Van héberge une quarantaine de familles de l’ethnie Giay qui avec d’autres ethnies, vivent ensemble en harmonie. Les Giay s’établissent plus souvent à proximité des sources en bas de la vallée et pratiquent la riziculture inondée tandis que les Hmongs s’installent dans les contrées plus hautes, vivant de la culture de maïs, de manioc et de la riziculture sur brulis.

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa

Leur habitation, pilotis et aussi en terre, réserve la travée principale, située au milieu, au culte des ancêtres et à l’accueil des invités. Agriculteurs, bon nombre des Giay sont également forgerons en fabriquant eux-mêmes des ustensiles et des gravures en argent. Côté vestimentaire, assez simple, hommes ou femmes, ils se caractérisent par chemises, chemisiers et pantalons noir et un turban en coton indigo. Les femmes, en plus des bijoux en argent, portent aussi des sacs en tissu brodés colorés.

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa

Voilà les paysages à couper le souffle de Ta Van vous invitent à l’un des plus beaux circuits de trekking à Sapa en journée. Le soir venu, au lieu de se noyer dans le brouhaha des hôtels, séjournez chez une famille pour retrouver le plaisir de se réunir au tour du feu. Hôtes chaleureux et alcool de maïs affriolant, quels moments inoubliables en immersion de la vie locale ! Un peu plus loin, à 17 km du bourg se trouve le village Ta Phin, pays des Hmongs et des Dao rouge, deux ethnies les plus populeuses à Sapa. Le hameau vous séduira tant par son ambiance paisible que par les brocatelles multicolores. Dès votre arrivée, ce sont les costumes ravissants des jeunes filles de Dao rouge qui vous frappent les yeux. Vous croiserez ensuite, en bas des maisons sur pilotis, des femmes en tenue traditionnelle qui s’adonnent au métier de tissage.

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa
Omniprésents dans la vie des tribus montagneux, les objets de brocatelle font partie intégrante des tenues courantes, mais aussi des occasions spéciales comme souvenir de l’amour ou cadeau de mariage. Par ailleurs, les produits artisanaux de Ta Phin, diversifiés grâce au club de brocatelle du village, sont parmi les plus sollicités par les visiteurs, contribuant grandement à l’exportation vers l’étranger. Vous aurez un grand choix de souvenir tels que sac à dos, portefeuille, foulard, chapeau, vêtement…qui éprouvent une habileté insoupçonnée des femmes Ta Phin, une grande fierté de Sapa.

Les femmes Dao rouges sont reconnaissables par un turban rouge qui éclate tout un coin du marché à Sapa, haut lieu de rencontre des ethnies comme de toutes régions montagneuses du nord.

Faites un tour de Ta Van - découvrez toute la belle de Sapa

Ce sera une belle chance pour ceux qui assistent à un mariage des Dao rouge qui, haut en couleur, reflète les coutumes originales bien attachées aux traditions séculaires des populations de Ta Phin. A l’égard de la fête de nouvel an des Kinh, ils ont leur «Fête de la danse» qui s’ajoute à d’autres festivités comme la «Cérémonie de félicitations pour la nouvelle maison» et notamment le rite « cap sac » signifiant « cérémonie de passage à l’âge adulte » classé au patrimoine immatériel national.

Enfin, ne repartez pas sans essayer un « spa » typique chez les Dao rouge qui, forts de leurs connaissances enrichies depuis des générations, vous préparent minutieusement un bain d’herbes médicinales embaumant. Ces remèdes utilisant une dizaine jusqu’à une centaine de feuilles sauvages expérimentées, avec leur magie, sauront vous procurer une heure de relaxation. Quelle récompense après des heures de marche en montagne ! Une expérience unique aussi pour apprendre les méthodes traditionnelles préservées aux vertus bienfaisantes.

Laisser un commentaire