Écouter la musique folkloriques de Don ca Tai Tu – un des incontournanbles à votre voyage au Delta du Mékong

La musique de Don ca Tai Tu

L’art de la musique  folkloriques de Don ca Tai Tu a été développé dans la région du Sud et provient d’origines à la fois savantes et folkloriques. Apparu depuis la fin du 19ème siècle, Don Ca Tai Tu vise à refléter le style de vie des personnes qui vivent et travaillent sur les terres et les rivières du delta du Mékong et à exprimer leurs caractéristiques, leurs sentiments et leurs émotions.

La musique de Don ca Tai Tu

Le don ca tai tu est un genre vocal et instrumental traditionnel né dans le sud du Vietnam à la fin du XIXe siècle de la combinaison de la musique rituelle nhạc lễ du sud du Vietnam et de la musique de chambre nhạc huế du centre du Vietnam. Le nom signifie littéralement “musique et chant des amateurs” car il s’agit d’abord d’une musique de divertissement pour lettrés et mélomanes de toutes les couches sociales.

Pour lire plus:
La marionnette sur l’eau – l’âme des champs vietnamiens
8 meilleures façons de découvrir le delta du Mékong au Vietnam

Passé de nombreuses époques, Don Ca Tai Tu a été influencé par plusieurs formes d’art du centre et du sud du Vietnam, telles que la musique cérémonielle (nhac le), le théâtre classique et la chanson folklorique (hat boi). Un répertoire est composé de 20 chansons principales (bai to) et de 72 chansons classiques (bai nhac co), comprenant des mélodies squelettiques qui sont les bases de l’improvisation et de la variation.

Les instrumentistes utilisent un luth en forme de lune (kim), un violon à deux cordes (co) et une flûte en bambou (sao) pour une performance de Don Ca Tai Tu. En outre, ils peuvent également utiliser la guitare et le violon pour jouer des ornements spéciaux caractéristiques de Don Ca Tai Tu.

La musique de Don ca Tai Tu

Dans une performance, il est nécessaire pour la participation de maîtres instrumentistes (thay don) très polis de jouer et d’enseigner divers types d’instruments et compétents dans tous les répertoires classiques; maîtres lyriciens (thay tuong) bien informés sur la composition de nouveaux textes de chansons; des maîtres chanteurs (thay ca) qui comprennent parfaitement le répertoire classique et qui sont capables d’interpréter et d’enseigner les techniques vocales distinctives de Don Ca Tai Tu. En outre, une performance nécessite également des instrumentistes réguliers (danh cam) et des chanteurs (danh ca). Le public peut notamment participer à la pratique, donner des commentaires et créer de nouveaux textes de chansons.

À la fin des années 30, la plupart des artistes de tài tử se mirent d’accord sur un répertoire de vingt pièces fondamentales, toutes instrumentales. Considérées comme l’essence du đờn ca tài tử, ces pièces constituent le répertoire de référence. Mais déjà, des paroles avaient été adaptées à certaines mélodies, faisant du don ca tai tu l’une des sources de l’opéra rénové du sud, le cải lương.

La musique de Don ca Tai Tu

De tous les genres traditionnels pratiqués aujourd’hui au Vietnam, le đờn ca tài tử est celui qui résiste le mieux au déversement quotidien de musique populaire américaine, britannique ou coréenne et l’on compte aujourd’hui près de 30.000 praticiens dans les provinces du sud Vietnam.

Pour exister jusqu’à présent, Don Ca Tai Tu a été transmis par 2 méthodes qui sont la transmission orale telles que le truyen ngon, le truyen khau et la combinaison de la première méthode avec un programme dans de nombreuses écoles d’art et de culture. Une période d’au moins 3 ans est le temps nécessaire aux instrumentistes pour apprendre les techniques instrumentales de base telles que le tremolo, le glissando, les trilles et le vibrato, etc. individuellement ou avec d’autres personnes, en duos, trios, quarts, quintets ou sextets. Les chanteurs, quant à eux, apprennent à interpréter des chansons traditionnelles en solo ou en duo.
Don Ca Tai Tu est considéré comme un élément culturel spirituel important du festival, des rituels d’anniversaire de la mort et des événements sociaux comme les mariages ou les anniversaires, etc.

La musique de Don ca Tai Tu

Actuellement, il existe 2 500 clubs, groupes et familles Don Ca Tai Tu principalement situés dans 21 provinces du sud du Vietnam, à savoir An Giang, Ba Ria – Vung Tau, Bac Lieu, Ben Tre, Binh Dong, Binh Phuoc, Binh Thuan, Ca Mau, Can Tho, Dong Nai, Dong Thap, Hau Giang, Hô Chi Minh-Ville, Kien Giang, Long An, Ninh Thuan, Soc Trang, Tay Ninh, Tien Giang, Tra Vinh et Vinh Long.
Le 5 décembre 2013, Don Ca Tai Tu a été officiellement reconnu patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

Laisser un commentaire